Qwartz, des dispositifs digitaux in-store plutôt réussis

Si la présence online du nouveau centre commercial Qwartz s’avère peu interactive, les dispositifs digitaux in-store sont quant à eux plutôt réussis, informatifs et fonctionnels pour certains, ludiques et artistiques pour d’autres.

Miroir déformant QwartzLe centre commercial Qwartz a ouvert ses portes en avril dernier et a déjà fait couler beaucoup d’encre, pour sa Cité du Commerce mais aussi pour les équipements digitaux de certaines de ses enseignes phares. Tout comme je l’avais fait il y a quelque temps pour le centre commercial Beaugrenelle (Quelle stratégie digitale pour le centre commercial Beaugrenelle ?), je vous propose aujourd’hui d’étudier la stratégie digitale du centre commercial Qwartz.

Commençons d’abord par la présence online avant d’étudier les installations digitales à l’intérieur du centre commercial.

Un site internet complet mais peu interactif

Aux couleurs du logo du centre commercial, le site www.qwartz-92.com est clair et propose d’entrée de jeu un carrousel avec l’actualité du moment, les informations pratiques et les bons plans. L’inscription à la newsletter ainsi que les liens vers les réseaux sociaux figurent dans un étroit bandeau en haut de l’écran, assez visible et présent tout au long de la navigation.

Le carrousel met en avant 7 actualités du centre commercial avec, lorsque tel est le cas, un bouton à cliquer très visible.

La bonne idée : les services disponibles dans le centre commercial (Personal Shopper, Cité du E-Commerce, …) y sont bien mis en avant.

Un plan interactif permet de visualiser très facilement l’ensemble des enseignes présentes à Qwartz. Il est possible de sélectionner un univers pour visualiser l’ensemble des boutiques de cet univers.

La bonne idée : il est possible de sélectionner plusieurs univers, ce qui facilite la préparation du shopping.

Le point à améliorer : il n’y a pas de possibilité d’impression ou de mémorisation du plan personnalisé avec la liste des enseignes.

Un menu horizontal permet également d’accéder aux actualités des enseignes ainsi qu’à la liste des boutiques. La liste des boutiques est très claire et très visuelle avec ses couleurs par univers. Les boutiques acceptant la carte de fidélité Qwartz y sont très facilement repérables grâce au picto violet.

Liste des boutiques - Qwartz

Une fenêtre de recherche « une envie de shopping » permet de préparer sa visite au centre commercial en consultant le stock des produits de certaines enseignes. Ce service, mis en place avec la technologie SoCloz, permet une véritable préparation de la visite, dans une démarche web-to-store.

Le point à améliorer : seule la consultation est aujourd’hui disponible.

Il est possible de se créer un compte mais il est lié à l’obtention d’une carte de fidélité physique et nécessite donc de se rendre au centre commercial avant de le créer. Ne souhaitant pas de carte de fidélité physique, je n’ai pas pu tester les fonctionnalités qu’apporte la création d’un compte sur le site et dans l’application mobile.

Au global, le site internet Qwartz regroupe toutes les informations pratiques et commerciales que peut rechercher un internaute. Il y a cependant peu d’interactions possibles et peu de dispositifs réellement web-to-store (liste de produits, de magasins, promotions à utiliser, …)

Une application simple mais incomplète

Appli mobile QwartzL’application mobile est disponible sur Google Play et AppStore. Elle semble peu téléchargée pour le moment. Sur l’AppStore, elle dispose d’une moyenne de 3 sur 5, basée sur 9 avis. Sur Google Play, l’application a été téléchargée plus de 10 000 fois et bénéficie d’une note moyenne de 3,5 sur 133 votes.

L’application est très sobre et fonctionnelle. Il est possible d’accéder à son compte et aux informations y figurant. Un menu bas donne accès à 4 rubriques : Infos, Plan, Bons Plans et Boutiques.

A partir de la rubrique Bons Plans, le bouton Localiser permet de retrouver rapidement la boutique que l’on souhaite visiter pour y profiter du bon plan.

La rubrique Boutiques permet de trouver la localisation d’une boutique mais aussi de consulter les produits proposés.

Le point à améliorer : il n’y a pas de coordonnées pour contacter le magasin. De même, il n’y a pas d’horaires d’ouverture pour les restaurants.

Au global, une application simple mais dans laquelle manque quelques informations essentielles pour un usage en mobilité.

Une présence peu active de Qwartz sur les réseaux sociaux

Une vraie relation client sur Facebook

Le centre commercial Qwartz dispose d’une page Facebook et y dénombre d’ores et déjà 32 767 fans et 7 626 visites.

La page Facebook est animée par plusieurs posts par semaine, sur l’actualité du centre commercial, de ses enseignes et par des jeux concours réguliers.

Le point positif : Qwartz répond aux questions posées par les fans, y compris concernant les magasins.

Un compte Twitter plutôt suivi mais peu bavard

Twitter QwartzLors du dernier palmarès des centres commerciaux sur les réseaux sociaux, en mai dernier, Qwartz avait fait une arrivée tonitruante sur Twitter avec 1 187 followers, se classant déjà en cinquième position !

Las ! Le succès de l’ouverture n’a pas perduré : il faut dire qu’avec seulement 31 tweets (dont 30 au moment de l’ouverture début avril), @Qwartz_92 n’a pas tenu ses promesses.

Espérons que le tweet du premier juillet est le signe d’une reprise de l’animation du compte Twitter.

Dans le centre commercial Qwartz, de nombreux dispositifs digitaux ludiques

Des bornes d’informations bien placées

Qwartz propose à ses visiteurs une dizaine de bornes tactiles permettant de chercher une enseigne sur le plan, s’informer des promotions, …

Ces élégantes bornes blanches sont implantées un peu partout dans le centre commercial et remplissent parfaitement leur rôle.

Un vrai succès pour les dispositifs ludiques

Lors de ma visite du centre commercial Qwartz, j’ai pu constater le succès des nombreuses installations digitales présentes. Je citerais par exemple :

  • Qwartzface pour un auto-portrait déformé que l’on peut poster ensuite sur Facebook,
  • L’aire de jeux Qwartz Game pour les enfants de 8 à 15 ans avec le Sol lumineux, le mur interactif Twall
  • Et enfin le Body Pain de Mehmet Akten, dont vous pouvez voir une présentation dans la vidéo ci-dessous.

Ces dispositifs sont très utilisés, notamment par les enfants, et apportent une pause détente dans des activités shopping pas toujours reposantes pour nos chères têtes blondes.

Quel public pour La Cité du E-Commerce ?

Rueducommerce, propriété d’Altaréa Cogedim, la foncière qui exploite le centre commercial Qwartz, a installé un espace high tech d’une dizaine de bornes interactives permettant d’accéder à l’offre de Rueducommerce et d’y commander, pendant son shopping, les produits qu’on n’a pas pu trouver dans les magasins.

Si cette idée peut sembler séduisante au premier abord, en complétant l’offre des magasins physiques, elle s’avère finalement peu convaincante : pour les produits high tech, va-t-on comparer les produits, sélectionner un article et finalement l’acheter à partir d’une borne dans un centre commercial ? N’est-on pas mieux installé avec sa tablette sur son canapé ?

Cet espace très central et plutôt bien agencé semble le plus souvent déserté par les visiteurs.

Au final, contrairement à la présence web, peu interactive et pas encore assez animée, j’ai été séduite par les dispositifs digitaux mis en place dans le centre commercial : s’ils ne révolutionnent pas l’activité shopping, ils y apportent un peu d’originalité et de nouveauté et amusent petits et grands au cours d’un moment de complicité.

Un commentaire à propos de “Qwartz, des dispositifs digitaux in-store plutôt réussis

  1. Pingback: Qwartz, des dispositifs digitaux in-store plut&...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>