ITNight : L’Entreprise Numérique doit innover encore plus fort !

Chaque événement mettant en avant l’entreprise numérique est une nouvelle occasion de découvrir des start-ups prometteuses, d’entendre de jeunes entrepreneurs partager leur vision d’une marché, d’une technologie. C’est avec cette idée en tête que je me suis rendue lundi soir dernier à la 6° Nuit de l’Entreprise Numérique à l’Espace Pierre Cardin.

Nuit Entreprise Numérique

L’entreprise numérique avance, doucement …

Un jury masculin issu de l’ancienne économie

La composition du jury fait la part belle aux grandes entreprises, avec notamment Areva, Pepsico, Carrefour, France Télévision ou encore MacDonald’s. Leboncoin, seul pure player, y fait figure d’exception.

De même, les membres du jury sont essentiellement des DSI comme Franck Le Moal pour Louis Vuitton, Robert Eskenazy pour But ou encore Jean-Noël Pénichon pour MacDonald’s.

Les exceptions sont le plus souvent féminines avec Christine Balagué, titulaire de la chaire Réseaux Sociaux à l’Institut Mines Télécom ou encore Emmanuelle Servaye Directrice Marketing de Sungard Availability Services.

Qui pilote la transformation numérique ?

Avec un jury composé de DSI de grandes entreprises, pas étonnant qu’à la question de savoir qui doit piloter la transformation de l’entreprise numérique, la DSI soit gagnante ! Cet avis est cependant contesté par Gilles Babinet qui estime que le rôle en revient au CEO, l’enjeu étant bien plus large que simplement les outils.

Il souligne encore que la transformation numérique demeure la faiblesse des entreprises du CAC40 comme en témoigne la Mesure de la Digitalisation réalisée en partenariat avec Les Echos. Parmi les cinq critères évalués, Gilles Babinet estime que le plus difficile à changer demeure le management et l’organisation en silos si fréquente dans les entreprises.

Attention à la disruption !

Membre trublion du jury, Jean-Michel Billaut, grand découvreur de start-ups sur le billautshow, souligne dès le début de la soirée que l’enjeu n’est pas la transition numérique des entreprises mais que, bien plus largement, l’humanité est en train de changer de civilisation !

De même, Jean-Michel Billaut intervient à plusieurs reprises pour élargir les sujets évoqués à des innovations majeures absentes de la soirée ou presque : la block-chain, le deep-learning, les crypto-monnaies ou encore la santé connectée. Le travail ne fait que commencer pour l’entreprise numérique qui doit élargir le champ de sa réflexion et pourquoi pas repenser son modèle économique.

6 catégories récompensées par la nuit de l’entreprise numérique

CAILabs vainqueur dans la catégorie Cloud, données et big data

Si j’ai bien compris, CAILabs se propose d’améliorer le débit de votre réseau d’entreprise sans changer votre infrastructure, en y connectant des boîtiers. Le débit peut aller augmenter jusqu’à 40GB. Malheureusement pour Jean-Michel Billaut, ce service n’est proposé qu’aux entreprises !

Idecsi gagnant pour la catégorie Sécurité des données

L’idée de cette start-up part d’un constat simple : l’e-mail est aujourd’hui l’outil le plus utilisé dans les entreprises, du simple employé jusqu’au PDG, mais est-il vraiment protégé ? L’e-mail pourrait bien être le talon d’Achille des entreprises, véhiculant souvent des informations confidentielles voire stratégiques. Idecsi propose aux entreprises numériques une solution transparente pour les utilisateurs pour rendre les boîtes mails plus sûres.

Dans la catégorie Gestion des campagnes de communication, le vainqueur est Watcheezy

Le click to chat est un service qui rencontre un vrai succès auprès des internautes et des sites marchands. Ce qui fait la différence dans le service proposé par Watcheezy, c’est le moteur de ciblage intégré, qui permet de proposer le chat lorsque l’internaute en ressent vraiment le besoin et pas dès qu’il arrive sur le site. Watcheezy réinvente le rôle du conseiller en point de vente !

L’innovation digitale B to C est emportée par Buzcard

Buzcard est une start-up qui a déjà quelques années et quelques innovations à son actif avec la « carte de visite ultime » ou encore le connecting jean. Cette fois-ci c’est pour la Buzcard Vitale que l’entreprise est récompensée.

Klaxoon vainqueur pour les Outils innovants pour l’entreprise numérique

L’entreprise numérique doit faire évoluer son management et impliquer ses collaborateurs pour innover. Klaxoon propose tout simplement une nouvelle manière de travailler et de former les collaborateurs de l’entreprise. La solution Klaxoon s’applique aussi bien à des sessions de formation qu’à des séminaires ou des conférences en dynamisant la participation et en stimulant la mémorisation.

Ffly4u gagnant pour la catégorie des Objets connectés

En s’appuyant sur les technologies sans fil, ffly4u propose aux entreprises manfacturières de géolocaliser leurs actifs. Gilles Babinet souligne alors fort justement que contrairement à ce que l’on imagine souvent, le premier marché des objets connectés n’est pas le B to C et les wearables mais le B to B et plus particulièrement la supply chain. Bravo à ffly4u, toute jeune start-up créée en juin dernier, pour ce prix !

Deux gagnants dans la catégorie DSI au cœur de l’innovation

AXA Group Solutions innove pour ses clients

C’est un projet original et finalement bien loin de la DSI qui a été couronné ici : Axa Group Solutions a clarifié son offre autour d’une rosace illustrant son catalogue produit auprès du grand public, déclinée dans l’application « My Rosace ». Effet de bord imprévu mais positif : la représentation des produits est reprise par de nombreux services en interne et structure l’organisation.

Aéroports de Paris innove pour ses équipes sur le terrain

Aéroports de Paris a développé Vasco, un outil 3D disponible sur mobile ou tablette et dédié aux équipes opérationnelles sur le terrain. Ce prix est d’autant plus mérité qu’il récompense une démarche de co-création, entre Aéroports de Paris et une start-up d’une part, entre utilisateurs finaux et DSI en interne d’autre part. Bravo à ce projet de co-développement !

Lauréats entreprise numérique 2016

En conclusion de la 6° Nuit de l’Entreprise Numérique, je reprendrais les mots de Jacques Mangeot, dirigeant d’Acrelec :

  • Merci aux entreprises numériques pour nous avoir fait partager leurs problématiques et leurs besoins,
  • Merci aux start-ups pour nous avoir fait découvrir de nouvelles innovations !

Un commentaire à propos de “ITNight : L’Entreprise Numérique doit innover encore plus fort !

  1. Merci pour cet article bien détaillé sur l’évolution des performances de l’innovation de l’entreprise numérique. Les témoignages des succès des start-ups sur la transformation numérique prouvent que la digitalisation est au cœur du développement de l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>