9 manières d’utiliser la recommandation sociale

L’Afnor a publié le 4 juillet dernier la première norme volontaire sur les avis en ligne des consommateurs (voir le communiqué de presse). Pour ceux qui vont la mettre en place, cette norme va permettre de crédibiliser les avis des consommateurs déposés sur leurs sites et favoriser la « recommandation sociale ».
Cette recommandation sociale peut prendre plusieurs formes et être plus ou moins élaborée. En voici quelques bonnes pratiques, au niveau des listes ou au niveau des fiches produits.

La recommandation sociale sur les listes et les sélections :

La recommandation sociale permet un premier choix dans les produits proposés, avant la consultation de la fiche produit

Afficher le nombre de « j’aime » Facebook dès la liste.
C’est un premier niveau de recommandation, l’internaute pouvant uniquement dire « j’aime ». Cela permet d’identifier rapidement les articles préférés des visiteurs du site comme le fait Delamaison.
Delamaison - Recommandation sociale

Afficher la note moyenne du produit avec le nombre d’avis que cela représente.
Une note moyenne permet de distinguer davantage les produits entre eux, le nombre d’avis ajoutant une pertinence à la note. C’est ce qu’on voit ici sur le site Aubert.
Aubert - Recommandation sociale

Permettre de filtrer ou trier les produits par note.
Cela permet à l’internaute d’affiner sa recherche, de la même manière que la fourchette de prix, lorsque la sélection comporte plus d’une dizaine de nombreux produits, comme par exemple sur le site Boulanger.
Boulanger - Recommandation

Qualifier la note de recommandation sociale par un adjectif : pour certains internautes, il sera plus facile de choisir entre très bien et excellent qu’entre 4,4 et 4,6.
Hotels.com - Recommandation sociale

La recommandation sociale au niveau de la fiche produit :

L’utilisation de la recommandation sociale peut être plus poussée, l’espace de communication étant plus important.

Afficher un taux de recommandation
Leroy Merlin affiche un taux de recommandation sur la fiche mais on pourrait le faire apparaître dans les listes produits, ce qui donne un critère supplémentaire à l’internaute pour choisir.
Leroy Merlin - Recommandation sociale

Filtrer les avis en fonction du profil de l’internaute
Si les avis déposés par les internautes sont nombreux, il peut être pertinent de proposer le filtre en fonction du profil des internautes les ayant déposés : si l’internaute a le même profil que moi, il avait a priori les mêmes attentes que moi. C’est ce que propose Booking.com.
Booking - Recommandation sociale

Répondre aux avis des internautes.
Cela montre une véritable volonté de dialogue de la part de l’enseigne. Sur le site Décathlon, l’interlocuteur est différent selon les sujets.
Décathlon - Recommandation sociale

Afficher les derniers avis sur la fiche produit.
Cela démontre la transparence de l’enseigne et crée une proximité avec le produit. Sur le site de Monsieur Bricolage, les derniers avis sont affichés juste en-dessous de l’avis du pro, ce qui leur donne un poids important.
Mr Bricolage - Recommandation sociale

Inciter le client à donner son avis

Enfin, toutes ces utilisations ne sont pas possibles si vous ne disposez pas de suffisamment de recommandations sociales sur votre site : n’oubliez pas d’inciter encore et toujours le client à donner son avis, soit immédiatement sur le site soit par e-mail après l’achat.
Sur le site de L’Occitane, l’opération semble très simple (seulement deux champs à renseigner).
L'Occitane - Recommandation sociale

Et vous, comment avez-vous vu des recommandations sociales innovantes ?

2 commentaires à propos de “9 manières d’utiliser la recommandation sociale

  1. Pingback: Gregory Duhem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>